Stèles de Midi-Pyrénées

82 - Tarn et Garonne

  • ANGEVILLE

Stèle commémorative AFN


Source photo: Gérard COLOM 09/12/2014


 
  • BOUDOU

Monument commémoratif


Source photo: Noëlle LELOUP 31/01/2015


 
Parachuté dans le Gers le 15 novembre 1943, Bernard AMIOT est mis à la disposition du corps franc POMMIÈS, un des plus important groupe de résistance du Sud-Ouest.
 
Il est nommé comme instructeur auprès de PERETTI, chef de la section D « sabotages et destructions », implanté dans la région de Moissac – Castelsarrasin. Dès décembre 1943, avec l’aide de LAUZIER et de LARDENOIS, il met hors d’usage 38 locomotives et sabote les usines de Castelsarrasin, de Montbartier ainsi que celles de Cugnaux et de Saint-Éloi à Toulouse.
 
Le 6 juin 1944, l’ordre est donné de retarder les renforts allemands partant pour la Normandie. Un train transportant des chars de la division « das Reich » doit quitter Moissac le 9 juin.
 
AMIOT et son équipe envisage de faire sauter la voie de chemin de fer. Des explosifs sont disposés sur le ballast ci-devant. C’est un train de voyageurs et de soldats que les allemands font partir en premier. L’explosion fait dérailler le convoi, mais les soldats dans les wagons tirent dans toutes les directions.
 
AMIOT ordonne la retraite couvrant au fusil-mitrailleur ses camarades. Il est tué d’une balle en plein front par des soldats allemands patrouillant sur la RN 113. Sa dépouille, emportée par l’ennemi, n’a jamais été retrouvée.
  • CASTELSARRASIN

Stèle commémorative des déportés


Source photo: Gérard COLOM 02/04/2015


 
 
Stèle commémorative des pompiers
  • GARGANVILLAR

Stèle de la Résistance


Source photo: Gérard COLOM 09/12/2014


 
Créer un site
Créer un site