31 - Haute-Garonne

  • TOULOUSE

Monument aux morts de 1870



(Source photo: Arnaud ISSART 20/06/2015)

 

Monument aux combattants de la Haute-Garonne.

Source photo: Sylvain SALLES 01/05/2014

Monument aux morts du quartier "Arnaud-Bernard".

Source photo: Bernard GUILLION 24/10/2016
Liste des noms du quartier

Monument aux morts du quartier "Bagatelle".

Source photo: Gérard COLOM 05/03/2015  

Monument aux morts du quartier "Les Minimes".

Source photo: Bernard GUILLION 24/10/2016  

Monument aux morts du quartier "Pont des Demoiselles".

Source photo: Sylvain SALLES 01/05/2014
Tableau des noms

Monument aux morts du quartier "Saint-Michel".

Source photo: Gérard COLOM 05/03/2015 Tableau des morts du quartier

Monument aux morts des quartiers sud.



 
Source photo: Sylvain SALLES 18/01/2015  

Monument aux morts des soldats et travailleurs Indochinois.

Cliquer sur la photo pour agrandir   Cliquer sur la photo pour agrandir
Source photos: Bernard GUILLION le 02/02/2017

Monument aux morts de Philippeville (rapatrié)

Source photos: Bernard GUILLION le 02/02/2016
Le monument aux morts de la guerre 1914-1918, inauguré en 1926 à Philippeville, aujourd’hui Skikda en Algérie, transféré en 1969 à Toulouse, ville avec laquelle elle était jumelée, à l’initiative de Pierre BAUDIS de l’époque et son adjoint aux anciens Combattants Pierre MAUBEC. 
Cliquer sur l'image pour agrandir
Cliquer sur la photo pour agrandir
Gare Matabiau Église Notre Dame du TAUR


(Source photo: Michaël COLOM 12/01/2015)


(Source photo: Michaël COLOM 12/01/2015)
Stade Ernest Wallon
La version moderne du monument aux morts du Stade Toulousain, dans le stade Ernest-Wallon, a été inaugurée en décembre 2004. Six panneaux en verre trempé et gravés, œuvre de l'atelier toulousain Bataillou. Par deux fois détruit avec les rénovations du stade, le monument des anciens membres « morts pour la France », comporte les 79 noms des stadistes morts en 1914-1918, les 6 noms de ceux de 1939-1945, et le nom de celui tombé lors de la guerre d'Algérie. Parmi eux, Alfred Mayssonnié dit «Maysso» tué au combat le 6 septembre 1914 dans la Meuse. Demi de mêlée, puis ouvreur, il est considéré comme le stratège de la « Vierge rouge », l'équipe de rugby de Toulouse qui fut championne de France en 1912.
Source: extrait d'un article de la Dépêche du Midi en date du 11 novembre 2011
Fresque à la gauche du monument sur la guerre 14 - 18
Fresque à la droite du monument sur la guerre 39 - 45
Source photo: Michaël COLOM 04/10/2017
  • TOUTENS

(Source photo: Sylvain SALLES 30/07/2014)
  • TRÉBONS SUR LA GRASSE

(Source photo: Sylvain SALLES 30/07/2014)
Créer un site
Créer un site